12 plantes mortelles qu’il ne faut surtout pas toucher

La nature est belle, mais la nature peut aussi être cruelle.

Sous l’aspect de très belles plantes, peut se cacher un réel poison pour l’Homme. Si certaines sont toxiques, d’autres peuvent être mortelles. Si la plupart des adultes ne touchent pas forcément aux plantes, ou ne prennent pas le temps d’admirer la nature, les enfants, eux, sont plus à même d’être victimes de ces beautés naturelles.

Voici 12 plantes dangereuses que vous pouvez retrouver dans votre jardin, en ornement dans des décorations, dans la nature, mais aussi parfois dans des bouquets. Soyez très vigilants ! 

1. Les boutons d’or

(C) Pixabay   (C) Chris~commonswiki/wikipedia   (C) Christian Fischer/wikipedia  

Nom scientifique : Renoncule

Situation géographique : dans la zone tempérée de l'hémisphère nord. Cette plante préfère l’humidité ou les marécages.

Bien qu’il existe différentes espèces de boutons d’or, la majorité est toxique.

Quels sont les effets indésirables : sa sève caustique peut faire apparaître des cloques sur la peau. Si la plante est ingérée ou que la sève est mise en contact avec les muqueuses, elle peut provoquer une inflammation du larynx et une toux persistante. Mettre la sève en contact des yeux peut également provoquer une cécité temporaire. 

2. Le persil des marais

(C) Anneli Salo/wikipedia   (C) Franz Eugen Kohler/wikimedia   (C) Olivier Pichard/wikimedia  

Nom scientifique : Cicuta virosa

Situation géographique : en Europe, en Asie et en Amérique du Nord. Cette plante très répandue pousse dans des endroits humides tels que les marécages et les rives.

À s’y méprendre, les feuilles du persil des marais ressemblent à celles des carottes. Mais il s’agit de l’une des plantes toxiques les plus dangereuses de la planète. Il en existe plusieurs espèces, mais elles sont très difficiles à reconnaître. Pour plus de sûreté, mieux vaut ne pas toucher ces plantes.

Quels sont les effets indésirables : cette plante cause des nausées, des convulsions et permet également d’abaisser le rythme cardiaque. Dans certains cas, elle peut conduire à la mort. À titre d’exemple, il suffit de 100 à 200 grammes de racine de persil des marais pour tuer une vache. 

3. Le sureau

(C) Jonathan Billinger/wikipedia   (C) Lobachev Vladimir/wikipedia   (C) Franz Eugen Kohler/wikipedia  

Nom scientifique : Sambucus

Situation géographique : zone tempérée de l'hémisphère nord ainsi qu’en Australie.

Les formes plus courantes des fruits sont les rouges et les noirs. Mais toutes les parties de cette plante sont toxiques. Il est fortement conseillé de se laver les mains si vous touchez du sureau. Seules les baies mûres (les noires) sont inoffensives et comestibles. C’est pour cela que l’on en retrouve souvent dans des bonbons, tartes ou boissons.

Quels sont les effets indésirables : s’il n’est pas mur et donc noir, le sureau provoque des maux de tête, une grande fatigue, des douleurs abdominales voire des convulsions. Les sujets les plus vulnérables peuvent même subir une insuffisance cardiaque, voire respiratoire. 

4. Le laurier-rose

(C) Ranko/wikipedia   (C) Francisco Manuel Blanco/wikipedia   (C) Keith Williamson/wikipedia  

Nom scientifique : Nerium

Situation géographique : Se retrouve partout, mais surtout dans les régions tropicales et subtropicales. Il est très souvent utilisé en France et dans toute l’Europe pour faire office de haies ou diverses réalisations paysagistes. Il se retrouve également comme plante d’intérieur.

Cette plante séduit énormément grâce à ses jolies fleurs, sa ténacité et sa robustesse.

Quels sont les effets indésirables : cette plante contient des glucosides cardiaques, pouvant modifier la fréquence cardiaque des humains. D’autre part, elle engendre nausées, maux de tête et fatigue, voire même, pour les plus vulnérables (comme les enfants) : la mort. Une légende prétend que certains soldats de Napoléon auraient fait cuire leur viande au-dessus d’un feu alimenté par des branches de laurier. Un certain nombre d’entre eux ne se sont jamais réveillés.  

5. L’aconit tue-loup

(C) Rudiger Kratz/wikipedia   (C) BioLib.de/wikipedia   (C) User:Tigerente/wikipedia  

Nom scientifique : Aconitum

Situation géographique : cette plante se trouve facilement en Europe, en Asie et en Amérique du Nord. Elle est souvent cultivée en ornement, car elle possède de très belles fleurs violettes, bleues ou jaunes. Elle peut être très haute et attire toujours le regard en raison de sa beauté.

Autrefois, l’aconit était utilisée pour empoisonner les flèches. Même les abeilles évitent de les butiner, car leur pollen peut les tuer.

Quels sont les effets indésirables : éloignez-vous à tout prix de cette plante, elle est très toxique. Elle provoque une arythmie cardiaque, des engourdissements des membres, assombrit la vue et parfois, conduit à la mort. 

6. La stramoine

(C) Nova/wikipedia   (C) Franz Eugen Kohler/wikipedia   (C) Lazaregagnidze/wikipedia  

Nom scientifique : Datura stramonium

Situation géographique : elle se trouve un peu partout sur la planète, de l’Amérique du Nord à l’Amérique centrale, en passant par l’Europe et le sud de la Russie.

La stramoine ressemble à un pied de tomates, voire à la plante de la pomme de terre. Elle est d’ailleurs issue de la même famille. Elle se remarque assez facilement, car présente des petits fruits ressemblant à des chardons. Ces derniers possèdent des graines noires et ses fleurs émettent un agréable parfum.

Quels sont les effets indésirables : il contient des alcaloïdes qui sont responsables de palpitations et parfois conduisent à un état délirant faisant perdre toute orientation. Les cas les plus graves peuvent déclencher un coma ou la mort. Les chamans utilisaient souvent cette plante au cours de leurs rituels. 

7. La berce

(C) Carl Axel Magnus Lindman/wikipedia   (C) Walter J. Pilsak/wikipedia   (C) Dcrjsr/wikipedia  

Nom scientifique : Heracleum

Situation géographique : on la retrouve dans les régions tempérées d'Europe et Asie, mais une espèce vit aussi aux États-Unis.

Cette plante est géante (jusqu’à 5 m de haut). Évitez de vous y frotter ou de prendre des photos souvenirs à proximité.

Quels sont les effets indésirables : certaines espèces contiennent des furanocoumarines, causant des cloques très douloureuses, qui plus est si elles sont exposées à la lumière. Si une graine ou la plante vous frôle une partie du corps, mieux vaut immédiatement la laver et éviter l’exposition solaire pendant environ 48 heures.  

8. L’euphorbe

(C) Niklitov/wikipedia   (C) Dinkum/wikipedia   (C) H. Zell/wikipedia  

Nom scientifique : Euphorbia

Situation géographique : Elle est partout, parfois même dans les jardins et maisons.

La particularité de cette plante, c’est qu’elle se décline en plusieurs espèces. En effet, elle peut prendre la forme d’un cactus, comme d’une plante verte ou encore d’une plante à fleurs jaunes. Tenez vos enfants à l’écart et apprenez-leur à se méfier des plantes et fleurs, surtout celles par lesquelles ils sont attirés naturellement.

Quels sont les effets indésirables : la sève provoque des inflammations de la peau et des cloques. S’en suivent des vomissements, des gonflements et de la fièvre.  

9. La rhubarbe 

(C) DocteurCosmos/wikipedia   (C) Dieter Weber/wikipedia   (C) Florilegius /amanaimages  

Nom scientifique : Rheum rhabarbarum

Situation géographique : elle se cultive en Europe, Russie et États-Unis. Elle est très utilisée en cuisine pour faire des tartes ou de la confiture. Certaines personnes apprécient même de grignoter les tiges crues ou en salade.

Quels sont les effets indésirables : si beaucoup consomment la rhubarbe, la plupart ne sont pas au courant que les feuilles et la racine sont toxiques. En effet, elles contiennent une grande quantité d'acide oxalique, responsables de brûlures dans la gorge et les yeux, mais aussi de calculs rénaux, nausées et diarrhées.

10. La belladone

(C) Otto Wilhelm Thome Flora von Deutschland/wikipedia   (C) Kurt Stuber/wikipedia   (C) Science Museum/wikipedia  

Nom scientifique : Atropa belladonna

Situation géographique : la belladone se trouve principalement en Afrique du Nord, en Europe, au sud de la Russie, en Asie Mineure et dans certaines parties de l'Amérique du Nord.

Elle ressemble à un petit buisson portant des baies noires et ornées de fleurs roses. Elle contient de l’atropine, provoquant une dilatation des pupilles. Beaucoup de femmes au moyen âge utilisaient des gouttes de belladone pour avoir de plus jolis yeux. Ces mêmes gouttes sont aujourd’hui utilisées pour la chirurgie oculaire.

Quels sont les effets indésirables : ce poison lent entraîne des palpitations ainsi qu’une sécheresse et des brûlures dans la bouche s’il est ingéré. Soyez prudents avec les enfants, car la belladone peut faire perdre la tête, provoque des crampes très douloureuses ainsi que la mort. 

11. Le ricin 

(C) Dezidor/wikipedia   (C) Franz Eugen Kohler/wikipedia   (C) Pete Markham/wikipedia  

Nom scientifique : Ricinus communis

Situation géographique : le ricin se trouve essentiellement dans les zones tropicales, subtropicales et tempérées. En raison de son esthétisme, l’on retrouve cette plante dans les habitations, en guise d’ornement.

Le ricin est cultivé pour extraire l’huile de ricin. Le traitement thermique détruit tous les éléments toxiques.

Quels sont les effets indésirables : cette plante est probablement l’une des plus dangereuses au monde. La plupart de ses composés sont toxiques, comme la ricine et la ricinine.
Les graines sont les plus dangereuses. En ingérer peut entraîner la mort. Avant cela, des dommages irrémédiables peuvent être relevés, comme la destruction des tissus du corps. 

 12. La dionée attrape-mouches

(C) Kluna Tik / Youtube.com  

Bien que cette plante ne soit pas capable de vous tuer, ne vous rappelle-t-elle pas un certain film d’horreur ? 

Crédit photo : Kluna Tik / Youtube.com

COMMENTAIRES